Comment fonctionne la fécondation in vitro ?

Il est parfois compliqué de tomber enceinte. Grâce aux techniques de procréation assistée, nous pouvons résoudre beaucoup de problèmes de fertilité. Aujourd’hui, presque tout le monde connaît une personne (ami, voisin, connaissance) qui a réalisé son rêve d’être parent grâce aux techniques de fécondation in vitro. Nous savons qu’il faut suivre un traitement hormonal pour stimuler l’ovaire et que la ponction ovocytaire s’effectue au bloc opératoire, mais que se passe-t-il au laboratoire ?

Les tubes de liquide folliculaire que l’équipe de gynécologues a obtenus après l’aspiration au bloc opératoire sont envoyés au laboratoire sont envoyés au laboratoire. Dans ces tubes se trouvent les follicules que nous allons chercher à la loupe dans des conditions de stérilité strictes. Une fois trouvés, ils seront lavés et déposés en milieu de culture.

Après un temps de repos, il faut éliminer les cellules de la granuleuse (celles qui entourent l’ovocyte et le nourrissent quand il est dans l’ovaire) par un mécanisme mécanique et chimique. Une fois « propres », nous pouvons choisir les ovocytes mûrs et éliminer les autres (trop jeunes ou anormaux).

D’autre part, on prépare l’échantillon de sperme pour sélectionner les meilleurs spermatozoïdes selon leur mobilité, et postérieurement au microscope, selon leur morphologie. Ensuite, nous introduisons un spermatozoïde dans chacun des ovocytes mûrs. Il faut alors attendre entre 16 et 19 heures pour savoir si la fécondation a été bonne. La culture au laboratoire va durer encore deux à cinq jours avant de les introduire et implanter dans l’utérus maternel.

embriones

Une fois le transfert finalisé, la partie la plus dure commence : l’attente. Autant les patients que l’équipe médicale attendent anxieusement un résultat positif à célébrer.

Cet article vous a intéressé ou vous souhaitez plus d’information ? N’hésitez pas à nous contacter.

No comments yet. Be the first!

Laisser un commentaire

Contactez-nous

© 2017 All rights reserved | Legal notice